Le Medef en double

patron Medef macron tropicalboy

Pour célébrer la prise de fonction de notre président de la république et son premier sinistre (vaguement homophobe, pro-nucléaire…) il me faut vous présenter des chansons sur notre vrai chef : le MEDEF. Alors pour mieux connaître nos ennemis :

Le Medef – Volo

En 2005, le groupe Volo (Frédéric et Olivier Volovitch) sur l’album Bien Zarbos se met dans la peau de quelqu’un qui sera bientôt au MEDEF. Ce qui donne une chanson mélancolique mais un peu révolté quand même.

Quand je s’rai membre du Medef
J’aurai pour tâche de défendre
Tous ceux qui payent l’ISF
Et la liberté d’entreprendre
Et je me battrai pour qu’on baisse
Significativement les charges
Etant donné ce qu’on encaisse
Pour qu’nos manoeuvres aient plus de marges
Quand je s’rai membre du Medef
Je s’rai le partenaire social
De tous les précaires et des SDF
Car quand on est libéral
On rend le travail plus flexible
Et pour c’qui est de la justice
On promet la main invisible
D’Adam Smith

Mais j’gagne et j’dépense
Un Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance
Et je comprends pas pourquoi
Il me reste que d’, il me reste rien à la fin du mois

Quand je s’rai membre du Medef
J’aurai pour tâche de foutre en l’air
Tout c’qui rapporte pas bézef
Et qui coûte cher en fonctionnaires
Et j’me battrai contre la crise
Pour relancer l’activité
Je prôn’rai qu’on la délocalise
Partout où on peut l’exploiter
Quand je s’rai membre du Medef
J’dirai qu’le libre-échange peut tout

Pendant qu’j’engrangerai les bénefs
En embauchant à moindre coût
J’s’rai pour un état régalien
Armé des lois de la police
Qui s’tiennent main dans la main
D’Adam Smith

Mais j’gagne et j’dépense
Un Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance
Et je comprends pas pourquoi
Il me reste que d’, il me reste rien à la fin du mois

Il disent que l’droit du travail
N’est pas favorable à l’emploi
Parce qu’il est trop contraignant
Et contre-productif
Ils disent que l’salarié
Devrait n’devoir compter qu’sur soi
Parce qu’il n’peut pas y avoir
De projet collectif
Ils socialisent les coûts
Et privatisent les bénéfices
Les bien publics ne valent le coup
Qu’à condition qu’ils s’enrichissent
Alors je m’dis qu’j’dois pas être le seul en lice
A vouloir mettre ma main dans la gueule
D’Adam Smith

Mais j’gagne et j’dépense
Un Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance
Et je comprends pas pourquoi
Il me reste que d’, il me reste rien à la fin du mois
Mais j’gagne et j’dépense
Un Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance
Et je comprends pas pourquoi
Il me reste que d’, il me reste rien à la fin du mois
Mais j’gagne et j’dépense
Un Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance
Et je comprends pas pourquoi
Il me reste que d’, il me reste rien à la fin du mois

 

J’ai tout plein d’amis au MEDEF – Frédéric Fromet

ça fromet - frederique frometEn 2015, Frédéric Fromet dans son album Ça Fromet ! (label Irfan, créé par les ogres de Barback) avec tout plein d’humour le Medef s’incruste dans la vie d’un couple bourgeois et quand l’éconimoe rencontre le sexisme ça déménage.

J’ai tout plein d’amis au MEDEF
Ma religion c’est le bénef’
Pour faire du pognon je vendrais père et mère
Le laisser-aller du pauvre m’exaspère
J’ai tout plein d’amis au MEDEF
Ma religion c’est le bénef’
Mon dieu c’est le patron qui vire, qui dégraisse
Et qui impunément se tire avec la caisse
Je gère mon foyer
Comme une entreprise
Ma femme est employée
À l’Ajax et au Pliz
L’autre jour elle a voulu faire grève, la feignasse!
On aurait dit une fonctionnaire
Agiter le chiffon rouge ainsi c’est dégueulasse,
C’est prendre en otage la poussière!
J’lui ai dit : « Si tu gueules, je te délocalise
On verra si en Chine tu joues les insoumises
Quand on a la chance d’avoir un boulot on s’écrase,
J’en connais tant qui voudraient ta place.
Je t’en prie ma chérie ne me donne pas l’occase
De tourner pour la chômeuse d’en face. »
J’ai tout plein d’amis au MEDEF
Ma religion c’est le bénef’
La bourse c’est ma vie j’ai une tronche de CAC
Jean-Pierre Gaillard m’excite c’est mon aphrodisiaque
J’ai tout plein d’amis au MEDEF
Ma religion c’est le bénef’
Au-dessus de mon lit j’me suis fait un poster
Avec le Figaro et ses pages financières
Tu veux des RTT, tu veux des vacances?
Reprends ton balai, mets-le toi où je pense
Le temps libre c’est pour les poètes, les mollasses
L’homme s’épanouit dans le labeur
Me dit pas qu’avec ton aspiro tu n’es pas jouasse
Qu’il ne suffit pas à ton bonheur
Tu veux toucher une prime, tu veux une augmente?
T’auras pas un centime, pense aux dividendes
De nos actionnaires qui ne sont pas tous philanthropes
Eux qui jugent plutôt d’un bon œil
Les plans de licenciement pourvu que ça rapporte
Des pépettes dans leur portefeuille.
J’ai tout plein d’amis au MEDEF
Mon ennemi c’est l’ISF
Comme Florent Pagny je m’en mets plein les fouilles
En pleurnichant maman les impôts me dépouillent
J’ai tout plein d’amis au MEDEF
Ma religion c’est le bénef’
Je donne aux pièces jaunes je ne suis pas un chacal
À un cul-de-jatte j’ai même filé un vieux futal
Des acquis sociaux, des droits et ta retraite
À petit coups d’Kärcher je les fait disparaître
Il n’y a pas que toi qui sache faire le ménage
Si on me donnait rien qu’un lundi -de Pentecôte!
Dans le code du travail j’pourrais faire un carnage
Pour que tu sois corvéable à merci
Madame se rebelle, madame fait sa fofolle!
Voilà qu’elle en appelle aux porteurs de banderoles
C’est pas tes syndicats qui vont me filer la frousse
Pas trois bolcheviks à la Bastille
C’est pas ta chienlit qui va gouverner, allez ouste!
En chœur chantons Travail, Patrie, Famille, hop!
J’ai tout plein d’amis au MEDEF
Ma religion c’est le bénef’
Le fric, le pèze, le flouze ça m’fait l’zizi tout dur
J’en ai jamais assez j’aime trop la confiture.
J’ai tout plein d’amis au MEDEF
Ma religion c’est le bénef’
Tout doit être profit tout doit être rentable
Cette chanson est nulle elle m’rapportera que dalle.
J’ai tout plein d’amis au MEDEF
Ma religion c’est le bénef’

Version de Frédérique (presque) seul

Version avec plus de monde pour les 20 ans des ogres de Barback

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *