Le train de 19h pour Pontoise – Portraits de passagers

BB26000 / Villeneuve par @RerTgv

Attention cet article est doublement trompeur :

  • Il n’y a pas de train pour Pontoise à 19h (mais à 18h51 ou 19h02),
  • et pas de chanson avec ce titre mais deux chansons « le dernier train pour Pontoise » et « le train de 19h. »

J’ai déjà parlé du MEDEF, de métro mais pas encore d’un mélange des deux. Alors pour ce premier jour de grève SNCF, où j’apporte mon soutien aux cheminots, voici deux chansons qui font des portraits de voyageurs habituels, banals tels qu’on peut en trouver et que je croise régulièrement.

Je vais essayer de faire d’autres articles sur ce thème qui sortiront durant les trois mois de grèves prévues… J’espère que les négociations finirons plus tôt car j’ai pas assez de chansons en stock…

robots après tout philippe katerinele train de 19h

Commençons tout d’abord par la chanson de Philippe Katerine que l’on trouve sur l’album que j’adore robot après tout paru le 10 octobre 2005. On notera l’érotisme du train, le cliché crypto-gay… Si c’est le contrôleur qui sévit par des jeux de mots, j’en profite pour faire une  spéciale dédicace pour les conducteurs qui parlent aux passagers avec des messages qui parfois font sourire dans la monotonie du trajet.

 

Dans le train de 19 heures, qui arrive à 22 heures
Une femme lit le portrait, le portrait de Dorian Gray
Moi je ne l’ai jamais lu que dans ses yeux inconnus
Elle caresse ses cheveux, toutes les 3 minutes ou 2
Je connais bien ces mains, ce sont les mêmes que Madame « Fin »
Ma professeur de latin dont j’étais amoureux

Dans le train de 19 heures il y a 2 lycéens
Ils ont les cheveux teints d’une couleur fluorescente
Et leur peau est florissante
L’autre dit à l’un « Tu sais je peux sucer mon sexe quand je veux »
« Comme tu dois être heureux » répond l’autre lycéen

Dans le train de 19 heures il y a un enfant qui pleur
Moi ça me fait pleurer les enfants qui pleurent

Dans le train de 19 heures qui arrivent à 22 heures
J’aime bien le contrôleur qui fait des calembours
« Avez-vous vos titres de transports ?
Transport de Brest transport de Lorient transport de Toulon » etc …

 

 Et tout le monde rit

Dans le train de 19 heures, c’est comme une petite family
Le train de 19 heures, une petite family
Dans la main du petit garçon
Il nous fait tourner en rond
Dans sa chambre dans sa maison
Dans son quartier dans sa ville
Dans sa région dans son pays
Dans son continent dans son monde
Dans son univers …

Le train de 19 heures
Dans la main du petit garçon, on est secoué de partout

Dans le train de 19 heures
On est secoué de partout, on est secoué de partout, on est secoué de partout, on est secoué de partout …

Embrasse moi ( Embrasse moi ) x8

Embrasse moi …

pochete les wampas - 1988 - chaud, sales et humides le dernier train pour Pontoise

Retour dans le temps de 30 ans avec le deuxième album des Wampas Chauds, sales et humides. A part qu’il n’y a plus de bidasse depuis quelques décennies, le dernier train pour Pontoise peu continuer à y ressembler.
À l’époque c’était les « petits » gris, maintenant quand je prends le dernier train pour Pontoise, mais en m’arrêtant avant c’est les derniers cris de bombardiers…

 

 

1 heure du mat et l’wagon qu’est plein à craquer
1 heure du mat, j’ai encore envie d’dégueuler
1 heure du mat, y’a plein d’robeu qui rentrent
S’coucher dans leurs cités, en rêvant qu’y sont éclatés
Oui, mais moi, j’regarde assis à la portière du train
Malade, le Sacré-coeur qui brille au loin

1 heure du mat, y’a des bidasses qui crient zéro
1 heure du mat, c’est à peu près la note que je vaux
1 heure du mat, j’en ai marre d’habiter là-haut
Dans cette banlieue qui pue la mort et l’héroDans le dernier train pour Pontoise
Y’a plus aucune raison d’espérer
Dans le dernier train pour Pontoise
Est-ce vraiment le dernier ?1 heure du mat, y’a 2 taulards qui rentrent de perm
1 heure du mat, y s’en sont pris pour 3 ans fermes;


A côté de moi, y’a une nana qui pleure toute seule
J’sais pas quoi faire, alors j’lui glisse d’oeil

J’me sens mal, j’vais m’rassoir à la portière du train
J’ai trop chaud et j’vois l’Sacré-Coeur qui brille au loin

1 heure du mat, je pense à c’que m’disais mon père
1 heure du mat, j’en ai vraiment marre d’la galère
1 heure du mat, je n’prendrai plus jamais ce train
1 heure du mat, c’est sûr je me casse demain

 

 

La photo à la une est issue du très beau site http://www.bonjourtchoutchou.fr

1 commentaire sur “Le train de 19h pour Pontoise – Portraits de passagers

A vous de laisser un commentaire