Du service militaire au SNU en chanson

cabu union pacifique

Le SNU (Service National Universel) est composite, comporte plusieurs objectifs et donc encore plus de moyen. Il est encore en cours de test donc plusieurs choses peuvent encore évoluer.

Je réagis, dans ce long post, par rapport aux tests en cours et ce qui est dit dans les media du moment à son lancement à la mi-juin 2019.

D’où je parle

Né·e en 1979, j’étais devant le poste télé pour écouter Chichi annoncer l’arrêt du service militaire en France.
Par grand égoïsme c’est la plus grande décision prise par ce président de la République. Mais y échappant à quelques jours, je ne suis pas qu’objectif·ve

Étant anti-militaire, anti-autoritarisme, pacifique, j’envisageais de me porter objecteur de conscience, comme mon père l’avait été.
Dans l’article coucher avec un flic je donne déjà mon point de vue sur l’uniforme et ce qu’il m’évoque.

Cet article ne va pas parler des chansons sur la guerre, contre la guerre, mais sur l’impact sur la vie des soldats en temps de paix.
Je parlerai donc du refus de faire le service, de désertion…

Pourquoi refuser de faire le service militaire obligatoire ?

Cela peut être en désaccord politique avec ce que représente la patrie, une soi-disante mère attentive à qui donner du temps. si l’état dans sa version providence et son rôle redistributeur est une aide à la collectivité, il est aussi un ogre qui a besoin de chair fraîche pour faire ces guerres.

la canaille Une goutte de miel dans un litre de plombAllons enfants – La Canaille

Pour cela je vous laisse avec le groupe de rap conscient La Canaille. Dans leur premier album (en 2009, le quatrième est sorti en 2017) Une goutte de miel dans un litre de plomb, il expose comment, au travers d’une chanson bien connue, l’état sacrifie ces fils…

Paroles et musique

Je suis l’appel de l’épée conservatrice il est l’heure
Je veux des preuves de ton sens du sacrifice allez lève toi, bats toi, tue pour moi
Fais couler le sang impur sans demander pourquoi viens suis moi
Je suis la plus belle cause pour mourir
Au nom de toutes tes bouches à nourrir
Contiens ta douleur fais ton devoir avec passion
Question d’honneur pour la grandeur de la Nation
Les traîtres et les ordures moi je leur plante mon drapeau
Et à grand coup de clairon je les torture je les Guantanamo
Ne t’avises surtout pas de renier ton pays
Je te veux docile, écoute et obéis

J’aime la discipline la hierarchie
Les uniformes et les insignes je protège l’ordre établi
Respectueux des traditions j’ai horreur du changement
Je tiens à garder ma place donc je la défends
Testostérone à bloc je donne dans la gonflette
Ni mauviette ni dent douce j’ai l’esprit d’compet’
L’esprit d’conquête, un faible pour les coups bas
Chauvin imbu de moi je revendique la grosse tête
Je ne me complais que dans l’excès la démesure
Homme d’exception j’viens marquer l’histoire d’ma signature
Je kiffe les bains de foule qui donne de l’assise à mon statut
Ces grandes messes populaires qui t’en mettent plein la vue
Je prends mon pied dans les tribunes de tous les stades
C’est jour de fête et étendard levé je parade
La foule m’acclame et s’égosille sous mon emprise
Et moi j’rigole quand ça déborde quand elle se radicalise

Animé par le désir de dominer je suis né pour briller
Le faire savoir au monde entier
En temps de crise je gonfle mes rangs dans la misère
Je divise et encourage le repli communautaire
Chacun pour soi et Dieu pour tous
Je croque les faibles, je m’étends je les repousse
Je fonce sur tous les fronts refuse de ronger mon fein
Je sais qu’au bout du compte il ne peut y en rester qu’un
Fier de mes frontières je choisis mes étrangers
Et si j’pouvais les autres, j’voudrais tous les étrangler
Les mettre au pas leur montrer qui c’est l’patron
Piller leurs richesses avant de brûler leurs maisons
Violer leurs femmes et purifier enfin leurs gênes
J’aime entendre leurs cris pour apaiser ma haine
J’voudrais les voir se prosterner devant mon Dieu
J’leur imposerai mes valeurs fusil chargé entre les yeux

J’ai l’arme absolue pour diriger tout un empire
Je suis la race élue j’ai foi en l’avenir
J’ai vu les plus grands chefs s’asseoir à ma table
Je les oriente les conseille, me sont tous redevables
À mon actif une pléthore de coups d’éclat
De somptueux complots de messes basses de coups d’Etat
J’ai l’art et la manière de servir leurs noirs desseins
De raviver ce feu même s’il te parait éteint
Je suis le silence des pantoufles avant le bruit des bottes
Souveraineté légitime j’ai l’appui du bulletin de vote
Et ouais petit
J’ai la main mise au jeu des urnes
Simple formalité que je règle en réunion nocturne
J’ai la force de déplacer les montagnes, les craintes
Avec moi tu marquera même la lune de ton empreinte
Abreuve toi de mon sillon ensemble tout devient possible
Sous mon couvert la pire ignominie parait crédible

Enfin j’érige des monuments à la gloire de mes martyrs
Et distribue deux-trois médailles aux soldats qui ont pu revenir
Eternellement reconnaissant, une salve à l’enterrement
J’lâche des fleurs en leur mémoire une fois par an
Je suis la propagande officielle
Ma face sur tous les murs, j’avance béni du ciel
Je diabolise l’ennemi selon mes intérêts
Et je joue sur tes peurs pour que la hache soit déterrée
Je sais très bien comment te retourner l’cerveau
Je te travaille au corps, jusqu’à trouver ta faille
Vulgaire chair à canon je ne donne pas cher de ta peau
Je suis ce vent qui rend fou dans les champs de bataille
Le ton, les mots qu’il faut, le chant parfait
Je fanfaronne, galvanise les troupes et met l’paquet
Je suis la voix du patriote aux yeux de braise
Tu connais bien une de mes filles on la surnomme la Marseillaise

album dancing recto les neurones en folieservice militaire – les neurones en folie

Donner un an à la patrie n’était pas sans conséquence. Cela pouvait contrarier des projets de vie. Son refus encore plus et cela pouvait briser des vies. C’est ce qui est narré dans service militaire des Neurones en folie (groupe déjà présent dans chanson sur Noël) avec la chanson de l’album Dancing, paru en 1993.

Cette fois-ci pas de paroles ni vidéo youtube mais un lien vers Deezer https://www.deezer.com/fr/playlist/19131936

Bonus : une interview du groupe dans le très beau livre Nyark Nyark où plusieurs années plus tard plein de groupes témoignes. http://nyarknyark.fr/spip.php?article37

 

Mc Solaar Qui Seme Le Vent Recolte Le TempoRagga Jam – Mc Solaar

Dans les chansons de ma jeunesse qui m’ont conforté dans ce choix, il y a aussi un morceau sur le premier album de Mc Solaar Qui sème le vent récolte le tempo en 1991(un de mes premiers CD). C’est une longue improvisation avec Daddy Mory, Big Red, Daddy Kery.

 

 

 

Échapper au service

Pour ne pas faire le service obligatoire il y avait un certains nombre de possibilité. Comme l’objectif était de former des soldats qui devaient savoir se battre, il fallait remplir des conditions physiques déterminé et standarisé. Et les personnes qui ne les remplissaient pas étaient donc écarté.
Mais pour être servir, le mental est aussi important et il y avait des exemptions psychiatriques regroupées sous P3 et P4.

Le microsillon rue d'la gouilleP3 P4 – Rue de la Gouaille

Dans la chanson P3 P4, issue de leur troisième album Le microsillon (2002), le groupe rue d’la gouaille leur rang un hommage en rappelant quel courage il fallait pour pouvoir rentrer dans cette catégorie. Et au passage les obstacles que cela mettaient dans la vie futur (métiers impossibles).

Paroles et musique : Freddo Bellayer

cette petite chanson se veut un vibrant hommage
à tous ces jeunes gens, réformés ou davantage,
prêts à jouer les fous, les tordus anthropophages
pour ne pas se voir, un jour en tenue de camouflage.
certains leur ont dit : «c’est dommage !
vous n’avez aucun courage !»
certains leur ont dit : «c’est dommage!»
cette petite chanson se veut un vibrant hommage
à ceux qui, malgré leur respect pour le fromage,
s’en sont barbouillés jusqu’à sentir la décharge,
pour se faire virer d’ leur chambrée, d’ leur équipage…
certains ont crié à l’outrage.
«qu’on jette ces mutins en cage !»
certains ont crié à l’outrage.
cette petite chanson se veut un vibrant hommage
à toute cette jeunesse que forment les voyages,
mais sans uniforme, sans une arme et sans bourrage
de crâne, pour ceux qui ne suivent pas l’ aéropage…
il leur en a fallu du courage
pour essuyer leurs orages.
il leur en a fallu du courage.
cette petite chanson se poursuit par un message
à tous ces braves gars qui un jour ont dit : «j’ m’engage».
je n’crie pas «bravo» ou «mieux vaut ça qu’ le chômage»,
simplement je pense c’est du gâchis à cet âge.
on a dû leur faire du chantage
pour signer en bas d’ la page.
on a dû leur faire du chantage.
cette petite chanson s’ conclut par un témoignage :
moi j’ai eu d’ la chance, car ils m’ont dit «dégage!»
rien de médical, juste à cause de mes bagages
qui m’amènent, aujourd’hui devant vous, faire du tapage.
il t’en a fallu du courage,
pour rester dans les parages…
il t’en a fallu du courage.

La chanson est à écouter sur la plate forme bandcamp

Sinsemilia première récolteP4 – Sinsémilia

Même chose Sinsémilia raconte dans son premier album première récolte, comment le fait d’être réformé P4 quand on est appelé à servir sous les drapeaux permet d’éviter d’avoir un uniforme et d’obéir à des ordres sans sens

Well Sinse tranquille dans le studio dédicace ce style
A tous les objecteurs, à  tous ceux qui par conscience
Refusent la violence
Ca fait :Pas d’uniforme, follow me, non
Pas d’uniforme
Je ne servirai pas l’armée, je ne suis pas ce type d’homme
Je répète que
Pas d’uniforme, follow me, non
Pas d’uniforme
Car je rejette toute violence mon ami quelle qu’en soit la forme

Ouais tu te lèves un matin
Tranquille tu vas au courrier
Regarde jeune homme qui t’a écrit
C’est le ministère des arméesConvoqué, à  tes 3 jours t’es convoqué
Alors oublie tes délires, man, oh man, manOublie tes projets

Bientôt l’armée, le crâne rasé et les rangos aux pieds
A défiler toute la journée sous les ordres d’un bouffon de gradé
Une année de ta vie l’état s’apprête à  te voler
Moi j’remercie Jah, Jah car je n’ai galéré qu’une journée

Car réformé, l’jeune qui s’exprime au mike est réformé
P4, P4, ils m’ont pris pour un taré
Trop agité, trop décalé, trop de bonnes vibes dans mon stylé
Ils m’ont jeté en une journée, j’y ai gagné ma liberté

Je répète que
Pas d’uniforme, follow me, non
Pas d’uniforme
Je ne servirai pas l’armée, je ns suis pas ce type d’homme
Je répète que
Pas d’uniforme, non mon ami, non
Pas d’uniforme
Car je rejette toute violence mon ami quelle qu’en soit la forme

J’préfère apprendre à  vivre, qu’apprendre à  tuer
Des soldats dans ce monde de fous y’en a déjà  assez
Sinsémilia rentre dans la danse pour mettre les posse irie (?)
Musicalement et sans violence on met le feu sur l’armée
Pas d’uniforme, pas d’uniforme, pas d’uniforme

Déserter

Boris Vian chansons impossiblesle déserteur – Boris Vian

Forcement la chanson qui vient immédiatement est celle de Boris Vian le déserteur. C’est souvent celle mise en premier pour parler de l’armée.
L’histoire de la chanson est rempli d’anecdote : une chanson interdite par le régime, les différences pour le final entre Vian et Mouloudji…
Je ne mettrais qu’une seule des versions : celle de Boris Vian, mais il existe une grande quantité de reprise.

 

 

 

Monsieur le Président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir
Monsieur le Président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens
C’est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m’en vais déserter
Depuis que je suis né
J’ai vu mourir mon père
J’ai vu partir mes frères
Et pleurer mes enfants
Ma mère a tant souffert
Elle est dedans sa tombe
Et se moque des bombes
Et se moque des vers
Quand j’étais prisonnier
On m’a volé ma femme
On m’a volé mon âme
Et tout mon cher passé
Demain de bon matin
Je fermerai ma porte
Au nez des années mortes
J’irai sur les chemins
Je mendierai ma vie
Sur les routes de France
De Bretagne en Provence
Et je dirai aux gens: Refusez d’obéir
Refusez de la faire
N’allez pas à la guerre
Refusez de partir
S’il faut donner son sang
Allez donner le vôtre
Vous êtes bon apôtre
Monsieur le Président
Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n’aurai pas d’armes
Et qu’ils pourront tirer

 

Renaud morgane de toiLe déserteur – Renaud

Ce n’est pas une reprise mais une ré-adaptation qui a bercé mon enfance, celle de Renaud. On garde la forme avec l’intro, conclusion, arrangement mais on ré-écrit tout le reste.

Monsieur le Président
Je vous fais une bafouille
Que vous lirez sûr’ment
Si vous avez des couilles.Je viens de recevoir
Un coup d’fil de mes vieux
Pour m’prév’nir qu’les gendarmes
S’étaient pointés chez eux.J’ose pas imaginer
C’que leur a dit mon père
Lui les flics les curés
Et pi’les militairesLes a vraiment dans l’nez

P’t’être encore plus que moi
Dès qu’y peut en bouffer
L’vieil anar y s’gène pas
L’vieil anar y s’gène pas

Alors y paraît qu’on m’cherche
Qu’la France a besoin de moi
C’est con, j’suis en Ardèche
Y fait beau, tui l’crois pas.

J’suis là avec des potes
Des écolos marrants
On a une vieille bicoque
On la r’tape tranquillement.

On fait pousser des chèvres
On fabrique des bijoux
On peut pas dire qu’on s’crève

L’travail, c’est pas pour nous.

On a des plantations
Pas énorme, trois hectares
D’une herbe qui rend moins con
Non, c’est pas du Ricard,
Non, c’est pas du Ricard.

Monsieur le Président
Je suis un déserteur
De ton armée de glands
De ton troupeau de branleurs.
Y z’auront pas ma peau
Touch’ront pas à mes cheveux
J’saluerai pas le drapeau
J’march’rai pas comme les boeufs.

J’irai pas en Allemagne
Faire le con pendant douze mois
Dans une caserne infâme
Avec des plus cons qu’moi.

J’aime pas recevoir des ordres
J’aimes pas me lever tôt
J’aime pas étrangler l’borgne
Plus souvent qu’il ne faut
Plus souvent qu’il ne faut.

Pi surtout s’qui m’déplaît
C’est que j’aime pas la guerre
Et qui c’est qui la fait
Ben, c’est les militaires.

Y sont nuls, y sont moches
Et pi, ils sont teigneux

Maint’nant j’vais t’dire pourquoi
J’veux jamais être comme eux.

Quand les russes, les ricains
F’ront péter la planète
Moi, j’aurai l’air malin
Avec ma bicyclette

Mon pantalon trop court
Mon fusil, mon calot
Ma ration d’topinambour
Et ma ligne Maginot
Et ma ligne Maginot.

Alors, me gonfle pas
Ni moi, ni tous mes potes
Je s’rai jamais soldat
J’aime pas les bruits de bottes.

T’as plus qu’à pas t’en faire
Et construire tranquillos
Tes centrales nucléaires
Tes sous-marins craignos.

Et va pas t’imaginer
Monsieur le Président
Qu’j’suis manipulé
Par les rouges ou les blancs.

Je n’suis qu’un militant
Du parti des oiseaux
Des baleines, des enfants
De la terre et de l’eau
De la terre et de l’eau.

Monsieur le Président

Pour finir ma bafouille
J’voulais t’dire simplement
Qu’ce soir, on fait des nouilles.

A la ferme, c’est le panard
Si tu veux viens bouffer
On fumera un pétard
Et on pourra causer
On fumera un pétard
Et on pourra causer.

 

carnet de route – Bérurier noir

Bérurier Noir était un groupe antimilitariste, plusieurs membres ont eu de mauvaises expériences à lors de leur service.
Les deux chansons le déserteur de Vian et Renaud, sont un appel à la desertion avant d’aller à l’armée. Ici, avec les bérus en 1989, l’appel est fait aux personnes qui sont déjà sous le drapeau…

soldat soldat
la peur hante tes nuits
qu’est-ce que tu fous là-bas
si loin de ton pays

soldat de france
jeunesse pleine d’ignorance
ne gâche pas ta vie
pour leur idée de patrie

jeune désesteur
sans reproche et sans peur
leur armée te dégoute
tu choisis ta propre route

soldat soldat
au service de l’état
t’es qu’un pion en attente
marionnette sanglante

mon meilleur ami est mort
juste 20 balles dans le corps
les généraux de paris
se foutent bien de nos vies

armée rebelle
au chef spirituel
nostalgie che guevara
continuons le combat

soldat soldat
parti en algérie
tu as rejoins le F.L.N.
ta femme est algérienne

soldat de france
au lieu de faire la guerre
partage la souffrance
d’une action humanitaire

soldat dis non!
au tonnerre des canons
a ces balles qui te traquent
sous les drapeaux qui claquent

jeune réfractaire
au service militaire
tu refuses toutes les guerres
le suicide de la terre

soldat drogué
bourré de médicaments
tu aimes te saoûler
pour oublier le sang

soldat soldat
t’es rempli d’illusion
lève toi et chante
cet hymne à l’insoumission

rompons les rangs
rompons les rangs
rompons les rangs
rompons les rangs
rompons les rangs
rompons les rangs

où est ton syndicat?
réveille toi soldat!
où sont les centurions?
jeunesse en objection!
où est ton comité?
où est la liberté?

Ne pas obéir

Une des caractéristiques de l’armée, et qui en fait la force (et faiblesse) est le respect des ordres, l’obéissance aux consignes sans poser de question… C’est très efficace et permet beaucoup de chose.
Mais il arrive que les militaires, qui sont des humain sous l’uniforme, trouvent l’ordre néfaste et refuse de l’appliquer. C’est ce qui se passe dans gloire au 17ème quand ils ont refusé de tirer à balle réelle sur la foule lors d’une manifestation.

Depuis il existe une clause de refus pour d’obéir aux ordres manifestement illégaux, et il est même obligatoire de les refuser. Une des dernières situation est celle d’un groupe de gendarme (des militaires) lors d’une manifestation pacifique à Nice.

Légitim’ était votre colère,
Le refus était un grand devoir.
On ne doit pas tuer ses père et mère,
Pour les grands qui sont au pouvoir.
Soldats, votre conscience est nette :
On n’se tue pas entre Français ;
Refusant d’rougir vos baïonnettes
Petit soldats, oui, vous avez bien fait !Refrain
Salut, salut à vous,
Braves soldats du 17ème ;
Salut, braves pioupious,
Chacun vous admire et vous aime ;
Salut, salut à vous,
A votre geste magnifique ;

Vous auriez, en tirant sur nous,
Assassiné la République.Comm’ les autres vous aimez la France,J’en suis sûr même vous l’aimez bien.
Mais sous votre pantalon garance,
Vous êtes restés des citoyens.
La patrie, c’est d’abord sa mère,
Cell’ qui vous a donné le sein,
Et vaut mieux même aller aux galères,
Que d’accepter d’être son assassin.

Espérons qu’un jour viendra en France,
Où la paix, la concorde régnera.
Ayons tous au cœur cette espérance
Que bientôt ce grand jour viendra.
Vous avez j’té la premièr’ graine
Dans le sillon d’ l’Humanité.

La récolte sera prochaine,
Et ce jour là, vous serez tous fêtés.

les rituels

Ludwig von 88 Houla-Lamarche – Ludwig Von 88

Les images du SNU, nous montre des jeunes en uniforme attendre pour le lever des couleurs et autres. Le tout est senser être le respect de symbole, une cérémonie pour leur donner du sens à la vie et à l’engagement…
A l’armée un des grand rituel est la marche au pas… Les ludwig Von 88 (Houla La ! – 1986) expliquent comment la marche au pas permet d’aller de l’école au travail via l’armée. C’est à cela que le SNU va servir : formater une jeunesse à penser correctement…

Marche au pas à l’école
Marche au pas à l’armée
Marche au pas en colonne
Marche au pas cadencéMarche au pas à l’école
Marche au pas à l’armée
Marche au pas en colonne
Marche au pas cadencé

 

A vous de laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.