Star Wars entre sciences et chansons

Rolland lehoucq bien accompagné prêt à commencer la conférence.

Ce samedi 17 décembre de l’an de grâce 2016, le Plascilab, une superbe structure dédiée à la pratique scientifique, pour les grands et les petits a organisé une journée Star Wars. C’était juste à côté d’une gare de la grande banlieue parisienne, Ris Orangis.

J’ai adoré les épisodes 4,5,6 quand j’étais gamin-e. Je n’ai pas aimé les 1 et 2. Je n’ai pas vu les autres et j’ai pas particulièrement prévu de les visionner. Encore moins depuis que Disney en a pris les rênes.

Une conférence

Le point d’orgue de la journée fut la conférence de Roland Lehoucq autour de « comment faire des sciences avec Star Wars ». Un régal que j’ai découvert lors de l’exposition consacrée à la saga à la cité des sciences. Je vous invite à la découvrir en vidéo ou livre qui est enfin disponible gratuitement.

La conférence a été diffusé en direct sur youtube. Vous pouvez vous prévoir visionnage particulier. On trouve dans le discours de Lehoucq beaucoup de piste de réflexion sur la science en général, notre monde… le film de SF n’étant qu’un prétexte.

 

J’en profite pour vous faire une visite guidées des lieux en quelques photos. Cette zone, le KS a longtemps été un squat artistique très connu avec pleins de concert dont la Mano Negra.

Un peu de musique

En terme de chansons sur le thème de la journée il y en a deux qui me sont tout de suite arrivées en tête.

L’Empire du côté obscur

l ecole du micro d argent - IamL’Empire du côté obscur du groupe de rap marseillais IAM sortie sur l’album l’école du micro d’argent en 1997. Elle est une référence aux passages cultes du film. Mais c’est aussi une chanson sur la société actuelle :

“C’est aussi un morceau très engagé dans lequel nous dénonçons un système. Celui dans lequel les gens qui ont fait de grandes écoles se font passer pour des gentils et stigmatisent les ‘grands méchants’ des banlieues. ”
source

 

1. Le som-bre mo-narque dé-barque et é-ta-le
Son pou-voir la puis-san-ce de l’om-bre s’ins-talle
Non ne ré-sis-te pas ne lut-te pas
Ne te dé-tour-ne pas de la main ten-due vers toiRefrain
Obs-cur la force est noire noire com-me le châ-teau
où flot-te l’é-ten-dard no-tre dra-peau
Sois sûr que sous les feux la vé-ri-te est mas-quée
Viens bas-cule de no-tre cô-té2. Ou je vais explorer le royaume de tes peurs
En devenir le dictateur pour mieux te dominer
Là, tu deviens raisonnable, c’est bien
Oui tombe sous le charme pour de meilleurs lendemains

3. Pour les rebelles la force est trop forte
Je balaie ces petits Ewoks comme le vent balaie les feuilles mortes
Les indécis sont avertis, qu’ils se méfient
De la seule étoile qui se font dans la nuit

4. Le bastion des bas-fonds du pays en action
L’énergie dégagée génère une telle attraction
Que vers lui se tournent enfin tous les regards
Pour s’apercevoir que l’espoir émerge du noir

5. Une partie de tout homme la force manipule
D’un rien il suffit pour que l’être bascule
Que les yeux de l’aveugle s’ouvrent, qu’il contemple
Mars de l’obscur côté, le temple

6. N’aies pas peur, ouvre-moi ton c?ur, viens vers l’Empereur
Sentir la chaleur de l’obscurité pour toi il est l’heure
De rejoindre l’armée des guerriers de l’ombre
Ne sens-tu pas ton côté clair qui succombe

7. C’est ta destinée pourquoi vouloir lui résister
Sans peine je ferai sauter les verrous de ta volonté
Sois l’hôte dans la noirceur la plus pure de l’Empereur
Et arbore les couleurs du côté obscur

REFRAIN et INTRO

8. Je suis le fils de Jaffar, le sale rejeton de Dark Vador
Le grand Cador, du maniement de mic, j’adore
Adapter ma technique à la manière du caméléon
Sans pitié pour mater la rébellion

9. Millénaire, salive empoisonnée langue amère
Un Pilot VS en tant que sabre laser
Quoi, ma conscience comme seule médaille
Je traque et j’étripe sans remords tous les chevaliers Jedi

10. La haine monte en toi, je le sais parfaitement
Je vois ta main droite gantée de noir
C’est sans espoir, la mutation s’amorce
Ta nature que tu obtures, le côté obscur de la force

11. Viens vers moi, passe le pont de part en part
Rejoindre ma demeure dans la lune noire
Mars est l’empire, je lance mes troupes à terre
Pour éradiquer ce niais de Jean-Claude Gaudin Skywalker

12. Petit présomptueux, ne vois-tu pas le nombre
Déployé ? L’armée des ombres, tu sera éliminé
Au nom forces mystiques qui habitent là
Dans mon cerveau, je donne pas cher de ta peau

13. Le souffle de la force est en moi
Le microphone crépite, crache des tas de flammes sur les « en bois »
Le fils de Dieu tremble
Mais, lutte avec ses armes renverse les crédos qui lui semblent

14. Erronés, brise les traîtres de la tête au péroné
Par la peur l’ennemi reste sclérosé
Longue vie au règne de la nuit
D’une théorie qui renverse les croyances établies

15. « Luke aide-moi », idiote il est trop tard
Tu appartiens au sinistre sombre seigneur vêtu de noir
Casque, souffle rauque sous une armure
Du soldat le plus dur, de l’empire du côté obscur

REFRAIN et INTRO

Le clip officiel

 

Je les ai vu en concert à la fête de l’humanité en 2014. Du grand spectacle. Pour revivre ce moment :

 

Jeanne d’Arc

pochette la revolution n'est pas - ludwig von 88En s’éloignant un peu du film on trouve une référence dans la chanson Jeanne d’Arc. Et oui il y a un lien entre la saga intergalactique et la pucelle d’Orléans. C’est les Ludwig von 88 qui font le lien dans la chanson Jeanne d’Arc sur leur 8ème et dernier album La révolution n’est pas un dîner de gala en 2001.

Georges Lucas, pour réussir sa saga à puisé dans l’écriture des sagas, contes… et c’est donc dans un délire mêlant JdR (jeu de rôles (ma jeunesse) fantastique et SF que l’on a une Jeanne d’Arc qui parle d’Obi One Ken Obi à un mouton… Dans l’album, on a dans le même registre les chansons  Thorfin le pourfendeur, Rémi

Bonjour petit mouton
Toi aussi tu les entends les voix
As-tu revêtu ton armure de lumière
Te sens-tu prêt à combattre
Allez, sors ton glaive de cristal
Et partons tous les deux
Sur les routes de France et de Navarre
Tuer du félon, décalquer du barbare
Bonjour petit mouton
As-tu toi aussi mangé des champignons
Ne sens-tu pas un besoin pressant
De partir raboter du roast-beef ?
Oh petit mouton viens avec moi
Il va falloir qu’on fasse du ménage
Euh, ça m’démange, je sens que ça monte
Je sens que je vais m’énerver

Allez viens petit mouton
Tu sais bien que la force est avec toi
Tu sais les voix, je crois que c’était
Obi One Ken Obi qui nous parlait tout bas
Allez déconne pas petit mouton
Sors ton sabre laser et mets ta combi spatio-déflectrice
Je serai ta princesse Léia
Et toi tu seras mon Chewbacca

La chanson commence à 13 min 55

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *