Le métro, une école et un observatoire

Couverture du livre "Cinq ans de métro" par Fred Alpi aux éditions Libertaria
Couverture du livre "Cinq ans de métro" par Fred Alpi aux éditions Libertaria
Couverture du livre « Cinq ans de métro » par Fred Alpi aux éditions Libertalia

Trouver un nouveau livre à lire

En mai 2018, je découvrais, sur mon réseau social préféré et détesté, qu’un des chanteurs dont j’apprécie les chansons venait de sortir un livre autour d’un lieu que je fréquente régulièrement : « cinq ans de métro ».

Cool. Un livre à dévorer et un article à rédiger. Procrastination. Je ferai cela un jour.

En septembre de la même années, comme pour d’autres éditions je suis à la Fête de l’huma. J’assiste à une conférence sur l’avenir des plates-formes de service style livraison de repas en vélo. Très intéressant. Un peu distraitement ,je consulte mon FB et vois un message de Fred Alpi disant qu’il tient le stand des éditions Libertalia. Sitôt la conférence finie, je file du village du numérique et de l’économie solidaire au village du livre pour lui acheter l’ouvrage (et au passage le faire dédicacer).

Si je vous vous pouvez lire l’article, c’est que je viens de finir le livre.

 

Quel lien entre un livre sur le métro et un blog sur la chanson ?

C’est que chanter des reprises de Dutronc, Brel, et autres classiques durant 5 ans cela permet de donner envie de composer et chanter ces propres chansons. Dans ce livre on peut donc découvrir le cheminement de quelqu’un qui ne voulant pas de patron devient chanteur.

Mais pas que.

Le livre permet de replonger dans une époque en franc et tout le reste. Souvenir souvenir des attentats et du début de vigipirate (vous savez ce truc initié en 1995 et qui existe toujours pour militariser la société).
C’est aussi l’émergence des vigiles tous puissants dans les couloirs et wagon métropolitains donnant notre milice actuelle qui patrouille dans le métro, RER et autre transiliens.
C’est l’occasion de dépeindre cet échantillon de la société et de la population du métro pour le pire et le meilleur. C’est des nom de stations et de lignes que je fréquente pour certaines au moins une fois par semaines.

Je n’ai pas du beaucoup prendre le métro à cette époque (je vivais en banlieue lointaine et n’étais pas souvent sur la ville lumière) mais si cela se trouve j’étais une des personnes dans une rame où Fred chantait. Ou pas.
Mais si je ne l’ai pas rencontré, j’ai croisé d’autres chantairs (forme neutre de chanteur/chanteuse) dont un marionnettiste dans une rame. Le même ?

Pour découvrir le livre

Et évidement une chanson (qui n’est pas du métro)

Pochette de l'abum de Fred Alpi les chiens mangent les chiens paru en 2002.
Pochette de l’album de Fred Alpi les chiens mangent les chiens paru en 2002.

Pour découvrir la voix et la musique de Fred Alpi, je vous propose la chanson éponyme de son deuxième album paru en 2002.

Les paroles Les chiens mangent les chiens

Les riches volent les pauvres
Et les pauvres se volent entre eux
Les chiens mangent les chiens
Et les rats dansent au milieu

De piteuses abstractions
Entretiennent la croyance
En un ordre naturel
Auquel il faudrait faire confiance

La liberté ne se donne pas
Elle se prend, elle se prend
Puisses-tu un jour en tomber amoureuse
Fanatique, lucidement

La sombre trinité,
Cette insulte à l’intelligence,
Ne peut être qu’au service
Des assistés de naissance

La différence c’est la force
Tant pis pour ceux qui prient encore
Le nom d’un dieu, le nom d’un maître
Le nom d’une race, le nom d’un mort

La liberté ne se donne pas
Elle se prend, elle se prend
Puisses-tu un jour en tomber amoureuse
Fanatique, lucidement

Je ne serai vraiment libre
Que lorsque tu le seras aussi
Je suis un animal social
En quête de plaisir

Mon égoïsme est altruiste
Et vice-versa
Chaque fois que je pense à moi
Je pense à toi

(x2)
La liberté ne se donne pas
Elle se prend, elle se prend
Puisses-tu un jour en tomber amoureuse
Fanatique, lucidement

Le Clip

 

Et vous : chansons et métro ça évoque quoi de bon ?

A vous de laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.