Journée internationale pour les droits des femmes – l’hymne des Femmes

Cet article fait partie de la série consacrée à ma semaine pour le droit de toutes les femmes.

Pour le 8 mars il est nécessaire de revenir sur les fondamentaux, les bases. Et c’est par l’hymne des femmes du MLF (mouvement de libération des femmes) que je vous invite à ce rappel historique. Je ne l’ai découverte que récemment, il y a environs 5 ans maximum, à l’occasion d’une manifestation. De tête je dirai une manifestation de début d’année pour la défense de l’avortement. Ce fut un choc et elle me fait toujours quelque chose à entendre.

A propos d’une femme inconnue

A propos du MLF, Anne Zelinsky nous a présenté lors d’une réunion un des événements symboliques qui m’a fortement impressionné : le dépôt de la gerbe pour la femme inconnue du soldat inconnu. Voici deux archives.

 

Paroles et interprétations

Nous, qui sommes sans passé les femmes,

nous qui n’avons pas d’histoire,

depuis la nuit des temps, les femmes,

nous sommes le continent noir.

 

refrain :

Levons nous, femmes esclaves

Et brisons nos entraves,

Debout! Debout !

 

Asservies, humiliées, les femmes

Achetées, vendues, violées ;

Dans toutes les maisons, les femmes,

Hors du monde reléguées

(refrain)

Seules dans notre malheur, les femmes

L’une de l’autre ignorée,

Ils nous ont divisées, les femmes,

Et de nos sœurs séparées.

(refrain)

Reconnaissons-nous, les femmes,

Parlons-nous, regardons-nous,

Ensemble on nous opprime, les femmes,

Ensemble révoltons-nous.

(refrain)

Le temps de la colère, les femmes

Notre temps est arrivé

Connaissons notre force, les femmes

Découvrons-nous des milliers

 

La première version que j’ai entendu

La version chantée par la compagnie jolie môme (deux versions)

 

 

L’émission femmes libres sur radio libertaire (89.4 FM) utilise une version plus rock comme indicatif de lancement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A vous de laisser un commentaire